Tout savoir sur les MVNO (Mobile Virtual Network Operator) en Suisse

Si vous vous intéressez au monde de la téléphonie mobile, vous avez certainement déjà entendu parler du sigle "MVNO". Voici ce qu'il faut savoir.

Tout savoir sur les MVNO (Mobile Virtual Network Operator) en Suisse
Table des matières

Le paysage de la téléphonie mobile en Suisse s'est littéralement métamorphosé cette dernière décennie. Bien que les opérateurs les plus présents sur le marché restent Swisscom, Salt et Sunrise (anciennement UPC), de nouvelles marques commencent à trouver un certain crédit auprès des consommateurs.

Wingo, Yallo, Lebara, Digital Republic ou encore Swype, ces noms ne vous sont certainement pas inconnus et j’en parle d’ailleurs plus en détail dans mon comparatif des abonnements mobiles en Suisse. Toutes ces marques sont en fait des MVNO (Mobile Virtual Network Operator) : des opérateurs mobiles virtuels.  

Dans cet article, nous allons voir ensemble quel est le fonctionnement d'un MVNO et dresser une vue d'ensemble sur leurs avantages et inconvénients.

Qu’est-ce qu’un opérateur de réseau mobile virtuel ?

Un opérateur de réseau mobile virtuel est un prestataire de services qui propose des formules de téléphonie mobile sans posséder sa propre infrastructure. Il conclut un accord avec un opérateur hôte – en l'occurrence en Suisse avec Swisscom, Salt ou Sunrise – pour pouvoir exploiter son spectre de fréquences et son réseau. Ensuite, il revend des abonnements de téléphonie mobile sous sa propre marque.

Le premier MVNO a vu le jour en 1999. Il s'agissait de Virgin Mobile. Un an plus tard, NRJ mobile a débarqué sur le marché français. Si depuis, Virgin Mobile a cessé son activité, NRJ mobile rencontre toujours un certain succès chez les adolescents et jeunes adultes. En Suisse, les MVNO ont émergé dans les années 2010, même si Yallo, filiale de Sunrise, s'est implanté dès 2005.

Les différents types de MVNO

Il existe principalement deux types de MVNO :

  • light MVNO : les opérateurs qui relèvent de cette catégorie dépendent à 100 % de l'opérateur hôte avec lequel ils ont un accord. Comme ils ne disposent d'aucune infrastructure, ils doivent utiliser les antennes radio de leur partenaire. Ils se chargent exclusivement de la communication, de la distribution et de la vente du produit. Ils sont aussi généralement dépendant d'un MVNE (Mobile Virtual Network Enabler), par exemple Transatel en Suisse.
  • full MVNO : les full MVNO en revanche sont davantage libres de leurs actions. Ils ont la main sur les interconnexions ainsi que sur le routage réseaux et développent leur propre back-office pour gérer leurs abonnés. S'ils n'ont pas leur propre couverture réseau, ils restent en mesure d'éditer leurs propres cartes SIM, mais aussi d'exploiter les antennes radio de plusieurs opérateurs afin de proposer des tarifs plus compétitifs aux clients.

Liste des MVNO en Suisse selon leur réseau mobile

Réseau mobile Swisscom Réseau mobile Salt  Réseau mobile Sunrise
  • Das Abo (la Poste)
  • GoMo
  • Iway
  • Lidl Connect
  • VTX
  • Lycamobile

Quel est le meilleur MVNO en Suisse ?

Le meilleur MVNO en Suisse est incontestablement Wingo. Que ce soit en matière de téléphonie mobile ou d'abonnement internet, Wingo réussit à la fois à fournir une qualité de service presque irréprochable tout en proposant une gamme de prix assez bon marché et des forfaits sans engagement. L'offre de Yallo est aussi plutôt avantageuse côté tarif même si le panel des offres est moins claire pour le client.

Les avantages des opérateurs mobiles virtuels

Si les MVNO commencent à grignoter des parts de marchés aux opérateurs classiques, c'est notamment grâce à leurs avantages. Ces avantages, les voici :

  • Des prix plus attractifs et un contrat sans engagement. Les MVNO ne possèdent pas d'infrastructures de réseau radio propres. Leur coût de fonctionnement est donc plus faible, ce qui leur permet de proposer des abonnements à tarif réduit. Pour faire la différence, et se montrer plus agressif en matière de communication, ils proposent principalement des contrats sans engagement.
  • Des opérateurs attachés à l'innovation. Un coût de fonctionnement plus faible nécessite également d'opter pour les dernières technologies en matière de parcours client. De la souscription, en passant par la modification des offres jusqu'à la résiliation, les processus sont simplifiés et se font généralement directement via l'application mobile de l'opérateur. Ainsi chaque client peut piloter son abonnement depuis son natel, sans devoir passer par le service client ni se rendre dans un kiosque de vente.
  • Une gamme de produits adaptée à un public-cible. L'une des spécificités des MVNO c'est aussi que la distribution de leur produit et leur communication vise un public cible en particulier. Certains se spécialisent dans les solutions business et collaborent uniquement avec des entreprises. D'autres ciblent une clientèle portée vers l'international, les digital nomads par exemple ou encore les grands férus de voyage. D'autres concentrent leurs offres sur une population plutôt jeune et sensible à l'argument du low-cost. Il y a aussi ceux qui visent les frontaliers, les touristes en Suisse ou qui dédient leur activité à l'internet des objets (IoT).

Les inconvénients des opérateurs mobiles virtuels

Les opérateurs mobiles virtuels ne sont hélas pas parfait et ils présentent quelques inconvénients. Un coût de fonctionnement réduit demande parfois de faire quelques concessions sur le service client.

Tous ne disposent pas toujours d'une hotline facilement joignable et comme la plupart des opérations liées à un forfait se font en ligne, il faut encore que le consommateur soit à l'aise avec les outils numériques, ce qui n'est toujours pas le cas.

Autre inconvénient, les MVNO sont aussi moins pérennes que les opérateurs mobiles traditionnels. Je pense notamment à l'exemple de Cube Mobile. Cette entreprise a eu un certain succès en 2020 puis semble avoir cessé toute activité en 2021...

À ma connaissance, il n'y a pas eu d'annonce officielle quant à l'arrêt de leur service et même si leur site internet est toujours en ligne, il n'est plus possible de souscrire à un nouvel abonnement chez eux. Je me demande bien ce qu'ont pu devenir leurs abonnés... 

Faut-il choisir un MVNO ou s'orienter vers un MVO (Mobile Network Operator) ?

En matière de téléphonie mobile, il reste essentiel de choisir une entreprise répondant à votre besoin. Face à la concurrence que se livrent les MVNO et à l'option de portabilité de numéro, il est aujourd'hui très simple de changer d'opérateur.

Finalement, comme les forfaits proposés par les MVNO restent en principe au même niveau que ceux d'un fournisseur traditionnel historique (en terme d'appels, de SMS, d'internet mobile voire de roaming à l'étranger), mais sont aussi généralement moins chers, il reste assez avantageux de souscrire à un tel contrat. À noter cependant qu'il faut rester attentif aux options incluses dans le contrat. Parfois seuls des forfaits 4G sont proposés et l'internet mobile peut avoir un débit bridé.

Dans le fond toutefois, la seule précaution réelle reste d'opter pour un MVNO connu pour éviter toute déconvenue qui pourrait arriver si l'opérateur venait à mettre la clef sous la porte.

Les MVNO sur le marché de téléphonie mobile Européen

Si, à première vue, dans chaque pays européen, il semble exister une infinité d'opérateurs mobiles, peu disposent en réalité de leur propre infrastructure. En France, par exemple, seuls SFR, Bouygues Télécom et Orange louent leur couverture réseau à des MVNO. Free, qui a longtemps opéré en partenariat avec Orange et continue d'ailleurs à partager en partie sa couverture réseau, a courant 2012 construit ses propres antennes. Toutes les autres marques exploitent donc l'un des 3 réseaux mobiles nationaux. En matière de place sur le marché, les MVNO français sont aussi plutôt populaires, ne serait-ce que pour leur gamme de forfaits mobiles à petits prix. L'engouement est aussi palpable en Italie, Espagne, Belgique, Allemagne, mais aussi outre-Atlantique au Canada, de quoi présager un avenir florissant pour le secteur !

Rédigé par Pierre Devost Auger
Publié le: 2024-01-14

Les derniers articles

eSIM : la carte SIM nouvelle génération en Suisse

eSIM : la carte SIM nouvelle génération en Suisse

Si la carte SIM est un élément indispensable pour assurer la connectivité d’un téléphone à un réseau mobile, sa popularité tend à s’effacer au profit de la eSIM, une carte SIM virtualisée.

Téléphonie mobile

Qu'est-ce que le WiFi Calling et pourquoi l'utiliser ?

Qu'est-ce que le WiFi Calling et pourquoi l'utiliser ?

Fonctionnalité méconnue, le WiFi Calling s'avère plus qu'utile dès lors que le réseau mobile fait défaut. Voici comment et pourquoi l’activer immédiatement.

Téléphonie mobile

Starlink en Suisse : Et si vous optiez pour l'internet par satellite ?

Starlink en Suisse : Et si vous optiez pour l'internet par satellite ?

Starlink, le fournisseur d'accès à internet par satellite de la société SpaceX que l'on doit à Elon Musk est disponible en Suisse. Une véritable révolution !!!

Opérateurs et abonnements mobiles

Comment économiser la batterie de mon téléphone portable ?

Comment économiser la batterie de mon téléphone portable ?

Votre smartphone a déjà perdu 20 % de sa charge à peine votre journée entamée ? Voici comment économiser la batterie de votre téléphone.

Opérateurs et abonnements mobiles

Comment localiser un téléphone ?

Comment localiser un téléphone ?

Vous n'arrivez plus à mettre la main sur votre téléphone ? Pas de panique ! Voici quelques astuces pour pouvoir le localiser en quelques minutes seulement.

Opérateurs et abonnements mobiles

Vos commentaires et retours sont précieux

Je revois tous les commentaires afin d'éviter les abus. Inutile de l'envoyer plusieurs fois :)
*
*